Allergie huitres, comment la reconnaitre et la stopper une allergie huitres ?

Fraîcheur garantie
Livraison Express
  • 04 73 14 59 59
Mon panier 0

Allergie aux huitres symptômes, origines et traitement

Œufs, arachides, lait : les allergies alimentaires peuvent concerner de nombreuses catégories de produits. Cette réaction de l’organisme, qui combat trop vigoureusement un aliment qu’il considère comme toxique, trouve des origines diverses. Parmi les possibles causes évoquées par les scientifiques, on peut citer l’hérédité, la généralisation des aliments exotiques, la transformation industrielle et la diversification précoce des bébés. A ne pas confondre avec l’intoxication, l’allergie aux huitres présente des symptômes plus ou moins graves.

Ne pas confondre allergie aux huitres et intoxication

Bourriche d'huitres

L’allergie huitre est une intolérance alimentaire qui est peu répandue. Si certains la pensent fréquente, c’est qu’elle est souvent confondue avec l’intoxication dûe à l’ingestion d’huitres impropres à la consommation. Ces deux problèmes spécifiques doivent donc être dissociés pour être résolus.
Afin d’éviter une intoxication aux huitres, il est important de ne sélectionner que des coquillages de grande qualité, qui ont fait l’objet d’un conditionnement adapté, de leur récolte à leur commercialisation. A l’image des produits disponibles sur notre boutique en ligne, les huitres ne doivent pas provenir d’eaux polluées et leur fraicheur doit être parfaitement préservée tout au long de leur transport. Une astuce pour vérifier la fraicheur des coquillages : piquer l’huitre sur son manteau ou y verser un peu de jus de citron. Si elle se rétracte, c’est qu’elle est vivante et donc bonne à être dégustée.

Allergie aux huitres : symptomes

Les personnes souffrant réellement d’allergie aux huitres sont malades à chaque fois qu’elles les consomment et pas seulement de manière ponctuelle. Si certains ne constatent qu’un léger mal de ventre et une fébrilité, d’autres en revanche vont subir une allergie aux huitres symptômes beaucoup plus graves. Les problèmes gastro-intestinaux peuvent ainsi aller jusqu’à de fortes crampes à l’estomac, des nausées, des vomissements et des diarrhées. Il arrive également que l’allergie aux huitres provoque des réactions cutanées : éruptions rouges, démangeaisons, urticaire, gonflement de la peau autour de la bouche …
Enfin, dans les cas d’allergie huitres les plus sévères, il existe un risque d’œdème de Quincke ou d’anaphylaxie. Dans ces cas, la respiration peut se faire sifflante, la langue et la gorge gonfler, la tension baisser et la personne allergique perdre connaissance. Des soins médicaux d’urgence vitale sont alors nécessaires.

Que faire en cas d’allergie huitres ?

Les consommateurs de fruits de mer soupçonnant une allergie aux huitres doivent prendre un avis médical, idéalement auprès d’un allergologue. Ce professionnel de santé pourra alors réaliser un prick-test, c’est-à-dire qu’il va piquer la peau avec un extrait d’huitre. Ce test fiable permet de définir avec certitude une allergie huitre si un bouton rouge (papule) apparait à l’endroit de la piqure.
Si l’allergie huitres est avérée, il conviendra alors d’arrêter complètement et définitivement de consommer ce coquillage. Attention à surveiller également la composition de certains produits industriels qui peuvent contenir de l’huitre même s’il ne s’agit pas de l’ingrédient principal ! Pour les cas les plus graves, des injections d’adrénaline et de corticoïdes peuvent être nécessaires lors de la crise.

Même si elle reste peu courante dans la population, prudence et avis médical sont donc de rigueur pour faire face avec efficacité à l’allergie aux huitres.