Huitres plates, comment résister à leur finesse et à leur saveur unique ?

Fraîcheur garantie
Livraison Express
  • 04 73 14 59 59
Mon panier 0

Tout savoir sur les huîtres plates

Immédiatement reconnaissables par leur forme arrondie, les huîtres plates naissent d’un élevage long et soigneux dans des eaux profondes. Autrefois très répandues, elles ne représentent désormais que 10% de la production ostréicole française mais restent un incontournable pour tous les amoureux des produits de la mer.

D’où viennent les huîtres plates ?

Déjà connue et appréciée des Romains sous l’Antiquité, l’huître plate peuplait originellement les côtes d’Europe du Nord, de l’Atlantique, de la Mer Noire et de la Mer Adriatique. De son nom latin Ostrea Edulis, ce coquillage de forme arrondie est l’unique variété de souche européenne. En France, elle est essentiellement présente en Bretagne où elle est appelée Belon, du nom de l’estuaire situé entre Lorient et Concarneau dans lequel l’un des premiers ostréiculteurs français, Auguste de Solminihac, l’a introduite. Mais les huitres plates sont également présentes dans d’autres régions. On les retrouve ainsi dans l’Hérault avec la célèbre Bouzigue du Bassin de Thau et dans le Bassin d’Arcachon avec la Gravette. Jusqu’au siècle dernier, les huîtres plates étaient la seule espèce connue en France. Mais, notamment en raison d’un phénomène de surexploitation par la pêche à pied, la présence de cette variété a très fortement reculé au profit de l’huitre creuse qui représente désormais 90% de la production ostréicole hexagonale.

La délicatesse de l’huître plate

Plus fragile que l’huitre creuse et très sensible à son environnement, l’huître plate se développe en eau profonde. Son élevage, comme celui des moules sauvages, nécessite des eaux riches en nutriments, bien oxygénées, fortement salées et préservées de toute pollution. En fonction de la température de l’eau, la fréquence des pontes peut varier. Pour une croissance régulière, les huîtres plates ont besoin d’une nourriture abondante mais aussi d’une surveillance accrue. En effet, ce coquillage a de nombreux prédateurs naturels, comme les étoiles de mer, les crabes ou certains bigorneaux. La rareté mais aussi la saveur si particulière de l’huître plate en font un mets particulièrement recherché et apprécié des amateurs qui la dégustent crue. Avec son arôme d’une grande finesse, parfois quelques notes de noisette et un parfum légèrement moins iodé que celui de l’huitre creuse, l’huître plate décline un riche univers gustatif.