Fraîcheur garantie
Livraison Express
  • 0367100569
Mon panier 0

Intoxication aux huitres, la prévenir et la traiter

Comment éviter une intoxication alimentaire huitre ?

Par ses multiples apports nutritifs, notamment pour les vitamines et les acides aminés, mais aussi par son goût unique, l’huître est un produit d’exception. Mais comment la consommer en toute sécurité et éviter une intoxication par les huitres ?

Tout d’abord, il convient de vérifier sur la bourriche que son étiquette indique une date de conditionnement et le nom du producteur. Ces éléments apposés sur l’étiquette, dite « de salubrité », garantissent au consommateur que les huitres proviennent d’une zone non polluée.

Pour éviter une intoxication aux huitres, il est ensuite important de les conserver dans de bonnes conditions. Installées à plat et placées dans un endroit frais (dont la température se situe entre 5 et 15°C), les huîtres peuvent généralement se conserver jusqu’à 1 semaine en toute sécurité.

Avant de déguster ou de cuisiner vos huîtres, il faut systématiquement vérifier qu’elles sont bien vivantes. Pour cela, il suffit de piquer l'huitre au niveau de son manteau (le contour noir) ou d'y verser du jus de citron. Si l'huitre est vivante, elle se rétractera. Elle sera donc bonne à consommer.

Attention cependant aux excès de paranoia, ne jetez pas votre bourriche parce que certaines huîtres sont ouvertes ou que vous sentez une odeur anormale. Les huîtres s'ouvrent et se referment régulièrement, c'est un processus naturel, qui se produit encore plus durant leur période de reproduction (de mai à août). Quant aux odeurs, elles proviennent parfois d'une poche de vase qui se trouve dans la coquille de l'huitre.
Testez si l'huitre est vivante avec la méthode décrite ci-dessus, vous serez alors fixé !

Pour éviter une intoxication huitres, évitez toute consommation de ce produit si vous y êtes allergique. Dans le cas où vous avez simplement une sensibilité aux fruits de mer et aux crustacés, privilégiez les huîtres cuites plutôt que crues.

Que faire en cas d’une intoxication aux huitres ?

Une intoxication huitres symptomes s’exprime généralement par une diarrhée, des nausées ou des vomissements, des douleurs abdominales, de la fièvre ainsi qu’une sensation de fatigue. Des troubles de la vision peuvent également apparaître dans les cas les plus graves (botulisme).

Si vous constatez la présence de ces signes, il faut consulter votre médecin traitant. Si les symptômes de l’intoxication alimentaire huitre persistent, il ne faut pas hésiter à appeler des secours médicalisés.

Dans les cas les plus bénins, l’intoxication huitres se traite grâce à une brève diète, des antibiotiques, une réhydratation ou encore des traitements contre la diarrhée et la nausée. Pour les cas plus graves, une hospitalisation est nécessaire.

Si au moins deux personnes souffrent d’une intoxication alimentaire huitres, contactez les services vétérinaires du département de provenance du produit : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-et-DDCSPP. Les autorités compétentes pourront ainsi déterminer s’il s’agit d’un cas isolé ou d’un problème sanitaire plus global.

En appliquant ces précautions et en choisissant avec rigueur les meilleurs producteurs, savourez des huîtres en toute saison, pour votre plus grand plaisir.